Première preuve formelle de la toxicité des phtalates

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Première preuve formelle de la toxicité des phtalates

Message  benoît le Mer 1 Oct - 17:02

attention les "gars" voici de quoi méditer dans vos job de responsable et dans votre vie privée :
http://www.novethic.fr/novethic/v3/article.jsp?id=118069&newsletter=ok&cat=article_entreprise

smurfin smurfin smurfin smurfin smurfin smurfin smurfin smurfin

benoît
Régulier

Nombre de messages : 204
Localisation : ICI ET AILLEURS
Promotion(s) : 2004-2005
Date d'inscription : 18/11/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première preuve formelle de la toxicité des phtalates

Message  fangio le Mer 1 Oct - 19:00

"Le PVC utilisé pour la fabrication de profilés est un mélange complexe comprenant effectivement des phtalates, agissant comme plastifiants. La nature et leur concentration sont variables, mais on peut penser que la concentration en plastifiants est modérée (profilé de PVC), en comparaison avec certains objets en PVC souple.

Certains phtalates sont connus pour leurs effets sur la santé, notamment sur la fertilité et le développement. En revanche, ils ne sont pas, à ce jour, classées en tant que cancérogènes. De nombreuses études toxicologiques ont été menées ces dernières années. Certaines ont conduit à minimiser les effets sur la santé de certains phtalates, comme par exemple le DINP (di-isononyle phtalate) et le DIDP (di-isodécyle phtalate).

D'autres substances dangereuses sont également présentes dans le PVC. La profession a engagé un remplacement des substances les plus préoccupantes depuis 2000, date à laquelle la Commission européenne a rédigé un livre vert dont l'objectif a été d'évaluer l'impact du PVC sur l'environnement et de proposer des mesures permettant de réduire les effets supposés néfastes du PVC.
Le Livre vert s'est particulièrement penché sur les deux aspects suivants :
- la présence de certains additifs, comme le plomb ou le cadmium, qui sont utilisés comme stabilisants dans les produits PVC afin d'éviter leur dégradation par la chaleur ou la lumière et les phtalates ;
- la gestion des déchets de PVC qui pose aussi des problèmes importants.

L'usinage du PVC va générer la formation de poussières de PVC et relarguer des substances organiques comme les phtalates. "Il semble qu'un système de ventilation adaptée par captage localisé ou encoffrement, est de nature à limiter l'exposition des opérateurs à tous ces éléments indésirables". Nous pouvons envisager de mesurer la teneur en phtalates dans l'atmosphère et la comparer aux valeurs limites d'exposition professionnelle existantes (voir la fiche Metropol 096 concernant le dosage des phtalates). Egalement un point sur les connaissances sur les phtalates (document INRS ED 5010
). "

un complément... surtout pour ceux qui travaille avec du PVC tous les jours !!!

fangio
Régulier

Nombre de messages : 227
Age : 34
Localisation : pays du marensin
Emploi : animateur HSE
Promotion(s) : 2007-2008
Date d'inscription : 09/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum