Radiothérapie: accidents en série

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Radiothérapie: accidents en série

Message  mathias le Jeu 25 Jan - 13:33

En 2005 et 2006, plusieurs accidents graves de radiothérapie ont eu lieu dans différents centres hospitaliers français. Après les décès de patients survenus à Grenoble (Isère), Lyon (Rhône), Epinal (Vosges), des incidents notables, mais sans conséquences sanitaires, ont ponctué l'année 2006 à Angers (Maine-et-Loire), Saint-Etienne (Loire), ou Amiens (Somme). Au service de radiothérapie d'Angers, deux erreurs d'identification de patients sont ainsi survenues le 21 août et le 19 octobre 2006. A Saint-Etienne, une patiente a été irradiée par erreur le 28 juin au cours d'une séance de radiothérapie. «Cela remet en cause l’impression globale de progrès enregistré ces dernières années dans le domaine de la radioprotection médicale», déclare l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) mardi 23 janvier dans un communiqué. «Les investigations menées systématiquement par l’ASN à la suite de ces événements ont montré que leur origine est très largement imputable à des défaillances organisationnelles et humaines», ajoute l'ASN, qui juge nécessaire de «renforcer la démarche» de radioprotection par divers mesures, parmi lesquelles l'inspection et le contrôle accru des services médicaux.

Source jdle

_________________
Que la force soit avec toi, à jamais

mathias
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 1612
Age : 39
Localisation : Vauvert
Emploi : Responsable QSE
Promotion(s) : 2004-2005
Date d'inscription : 11/11/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://www.vestas.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Radiothérapie: accidents en série

Message  mathias le Mar 6 Mar - 19:11

Complément d'infos

Accident de radiothérapie d'Epinal: un rapport accablant

De graves défaillances au niveau local sont à l'origine de l'accident de radiothérapie de l'hôpital d'Epinal (Vosges) où quatre patients surdosés sont morts et 19 ont subi des séquelles: c'est ce que révèle un rapport très critique de l'Inspection générale des affaires sociales (Igas) rendu public mardi 6 mars. Des «défaillances» dans la «gestion de la crise» ont retardé «jusqu'à l'été 2005» la découverte de l'accident par les autorités locales et l'information des patients n'a été «complètement réalisée qu'en octobre 2006», a expliqué le ministre chargé de la santé Xavier Bertrand.

Réalisé en collaboration avec l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), le rapport de l'Igas fait état de «défaillances que l'on ne croyait plus possible dans la gestion de la crise» au niveau local, avant de reconnaître que les «différents maillons de la chaîne sanitaire ont tous successivement lâché».

Traités par radiothérapie à l'hôpital Jean Monnet d'Epinal pour des cancers de la prostate entre le 6 mai 2004 et le 1er août 2005, 23 patients ont fait l'objet de surdosage, dont quatre sont aujourd'hui décédés. 10 présentent «une complication (...) sévère» et 9 subissent une «atteinte modérée», selon le rapport de l'Igas. 10 patients ou leurs familles ont déposé plainte pour homicide involontaire ou blessures involontaires la suite de l'accident de radiothérapie.

Source jdle

Le communiqué de presse

_________________
Que la force soit avec toi, à jamais

mathias
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 1612
Age : 39
Localisation : Vauvert
Emploi : Responsable QSE
Promotion(s) : 2004-2005
Date d'inscription : 11/11/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://www.vestas.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum